Vous êtes ici


André Éric Létourneau *

Professeur - École des médias - Faculté de communication
Bio/CV: 
Les recherches d'André Éric Létourneau (art action, art radio, manoeuvre, art audio, etc.) se forment à travers l'expérience subjective des auditoires de la production artistiques (artistes, commissaires, fonctionnaires, grand public, contre-public, etc.) et du partage de ces expériences in socius et à même la sphère publique. L'art n'est ni événement, ni objet mais déflexion d'un geste à même l'environnement de vie. Avant d'exister, l'art se déploie comme un processus extradisciplinaire qui transcende les subjectivités individuelles en coconstruisant des postures et|en intimités relatives. André Éric Létourneau s'intéresse particulièrement au phénomène de déflexion, concept utilisé par Michel Gauthier pour décrire le processus engendré par un art dont le but premier est de générer de altérations dans la réalité ce, au-delà de la production de l'oeuvre. Ses interventions agissent à même le réel politique et social, collectif ou intime, dans une démarche volontairement invisuelle et furtive, produisent des expériences participatives (art sociologique, manoeuvres relationnelles, arts communautaires et in socius, etc.), générées, produites, activées ou documentées par des technologies analogiques et numériques. Chaque projet comporte une méthodologie particulière afin d'examiner différents aspects de la valeur heuristique de l'expérience artistique. Létourneau s'est particulièrement intéressé à la radio comme médium d'information et de création artistique. Co-fondateur de plusieurs structures ayant pour mandat le développement d'émissions et de programmation radiophoniques et de l'art sonore, il a également été impliqué dans le mouvement des micro-radios, des radios amateures et de la performance radiophonique. D'autres projets s'inscrivent à la frontière de la musique, des arts électroniques et des arts visuels, hörspiels où se mélangent texte et musique spectrale créée à partir de dispositifs électromécaniques, de synthétiseurs à lampes, de traitement ordiné diffusés soient dans des labyrinthes de « sound reinforcement systems » haute définition ou de récepteurs radios achetées chez Dollorama. Ils sont souvent présentés sous la forme d'installations interactives ou de concerts. Depuis 1990, Létourneau a également réalisé plusieurs projets de recherche-création en Indonésie où il a travaillé comme musicien et marionnettiste. André Éric Létourneau travaille régulièrement en collaboration avec d'autres artistes, récemment avec le compositeur Jérôme Joy, le trio mineminemine, Montagne froide, l'agence WOS à Paris. Son travail a été présenté dans une soixante d'événements internationaux, récemment à la Biennale des arts d'Afrique de l'Est EASTAFAB-BURUNDI, par la Biennale de Paris, le festival InterAzioni en Italie, Con/Perceptual au Tokyo Art Lab, à la Chaire de recherche du Canada en dramaturgie sonore, dans le cadre l'événement « Truth is Concrete » présenté par la Steirischer Herbst à Graz en Autriche, à Grace Exhibition Space, à la Emily Harvey Foundation (New York) au festival Phénoména, au centres d'artistes Dare-Dare, Bang, Langage Plus et Le Lobe et aux Escales improbables de Montréal. Commissaire d'événements en art radiophonique et en pratiques infiltrantes, il est aussi membre du comité d'évaluation pour les Nouvelles pratiques artistiques au Conseil des Arts de Montréal de 2009 à 2012. Avec Hélène Prévost, il a également coréalisé de nombreuses émissions radiophoniques sur les musiques expérimentales et les nouvelles technologies pour la Chaine Culturelle de Radio-Canada. Ses écrits sur la performance, l'interdisciplinarité, la technologie et la création radiophonique sont parus aux Éditions Intervention, Esse, Anpac\Raca, Artexte, sur le site web de Radio-Canada, aux Éditions de l’Académie Non Grata et The Sirp (Estonie), The Thing (Allemagne), aux Éditions de la Biennale de Paris (France), aux Presses de l'Université de Montréal et chez New Star Books (Vancouver). Il a été récipiendaire de plusieurs bourses et prix, notamment du Conseil des Arts du Canada, du Conseil des Arts et des lettres du Québec, des Pépinières Européennes (France) et la Fondation Mondrian (Pays-Bas). Il a enseigné au baccalauréat interdisciplinaire en arts de l'Université du Québec à Chicoutimi et donné des workshops, notamment au Regroupement des arts intedisciplinaires du Québec (RAIQ), à l'Union des artistes, à l'Université nationale de Colombie, au Centre canadien d'architecture (CCA) et à l'Institut d'études politiques de Paris (SciencesPo.). En plus de ses activités chez Hexagram, il est aussi artiste-chercheur à la Chaire de recherche du Canada en dramaturgie sonore au théâtre, au GRMS (Groupe de recherche en médiatisation du son | UQAM), au pôle Le corps de l'artiste ISBA, Besançon / Franche-Comté et dans l'équipe CNRS Art & Flux (Institut ACTE - Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne).

Calendrier d'activités

D L M M J V S
 
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31